Elles s’inscrivent dans le second Schéma national d’organisation sociale et médico-sociale pour les handicaps rares 2014-2018. Ce schéma vise à renforcer la reconnaissance de situations de handicap peu nombreuses (rareté des publics), très spécifiques (rareté des combinaisons de déficiences), particulièrement complexes et difficiles à repérer, à évaluer et à prendre en charge (rareté et complexité des techniques d’accompagnement).

L’ensemble de nos missions, au sein du dispositif intégré, vise à améliorer les conditions de vie, d’accueil et d’accompagnement des personnes en situation de handicap rare sur l’ensemble du territoire dans l’objectif d’une meilleure autonomie et d’un meilleur accès au droit commun pour chacun.

  • Développer la compétence de l’ensemble des acteurs en co-construisant des démarches diagnostiques avec les familles et les professionnels de proximité pour mettre en œuvre un accompagnement adapté, en développant la compétence collective des équipes partenaires et en collaborant aux projets d’établissement.
  • Promouvoir le travail de coopération sur le territoire en lien avec les équipes relais
  • Formaliser et  capitaliser les savoirs et les savoir-faire pour informer sur les populations suivies et l’accompagnement adapté.
  • Contribuer à la caractérisation et la reconnaissance des situations de handicap rare.
  • Promouvoir des travaux de recherche et une démarche proactive pour faire évoluer les politiques publiques en faveur des personnes concernées par les situations de handicap rare.

 

En savoir plus sur:

Le schéma national d’organisation sociale et médico-sociale pour les handicaps rares 2014-2018 (PDF, 366 Ko)    Voir le document

Le dispositif intégré pour les handicaps rares (PDF, 275 Ko)   Voir le document

Poster du Colloque Handicap Rare – Janvier 2015 – Voir le document