PROBLEMATIQUE

Ce projet s’est élaboré au fil de notre réflexion commune avec les équipes des ESMS à propos de situations d’enfants en situation des jeunes présentant une surdité avec troubles associés et/ou un trouble complexe de langage rencontrés au cours de nos différentes interventions au sein des établissements médico-sociaux. Dans le prolongement de formations action proposées sur site auprès des équipes, il est apparu intéressant de regrouper les psychologues pour des journées d’études spécifiques. La psychologue a en effet un rôle clef dans l’évaluation et la coordination clinique autour des situations de handicap rare dans un établissement.
 

OBJECTIFS

Accompagner les psychologues cliniciennes travaillant auprès de jeunes sourds avec troubles associés dans une approche intégrative et pluridisciplinaire des situations d’enfants et adolescents présentant une déficience auditive avec troubles associés ou un trouble complexe de langage

Analyser et interpréter les outils du psychologue.

Rassembler et interpréter des éléments de dossier : le bilan orthophonique, psychomoteur, orthoptique, vestibulaire, les informations médicales, les écrits pédagogiques et éducatifs et le contexte social et familial.  Que nous racontent les bilans ?

 

METHODES PEDAGOGIQUES

Apports théoriques. : intervention de professionnels de divers corps de métiers.

Travail autour d’étude de dossier et d’étude de cas filmée ou non présentées par les participants et par Audrey Contant.

 

CONTENU

Programme prévisionnel :

Journée 1 : présentation de la formation. Présentation des participants. Recueil des souhaits. Nouveau regard sur la WISC IV : analyse d’un profil (cotation et interprétation).

Journée 2 : Et après la WISC ? Retour sur les outils de l’apprenant. Apport théorique sur le système visuel, auditif, kinesthésique et vestibulaire (introduction).

Journée 3 : le handicap rare késako ? Etudes de cas présentées par les participants.

Journée 4 : Retour sur le système auditif : intervention d’Elisabeth Charrière ORL. Analyse d’audiogramme, PEA…

Journée 5 : Retour sur le système visuel : intervention d’Isabelle Layat, orthoptiste. Le bilan ophtalmologique et orthoptique : quel apport dans la compréhension des difficultés.

Journée 6 : les troubles neurovisuels qu’est-ce que c’est ? Intervention de Michèle Mazeau.

Journée 7 : Retour sur le mouvement : intervention d’Elisabeth Lasserre, neuropsychologue. Le bilan psychomoteur et vestibulaire.

Journée 8 : Les troubles complexes du langage…définition, réflexions. Intervention de Jeanne Cousin, médecin phoniatre et Véronique Leral, orthophoniste.

Journée 9 : bilan des deux années.

 

 

PUBLIC CONCERNE

Psychomotricien(ne)s , psychologues spécialisées en psychopathologie ou psychologie du développement travaillant auprès de jeunes sourds avec troubles associés dans un ESMS ou service hospitalier partenaire du CNRHR Robert Laplane.
 

INTERVENANT(S)

 Audrey CONSTANT

Neuropsychologue au CROP de Caen
Neuropsychologue / Formatrice à Laplane Formation du CNRHR Robert Laplane.

 

INTER ETABLISSEMENT

 Durée : Sur les années 2015 et 2016
9h30 à 17h (1 heure pause repas)
Quatre à cinq rencontres annuelles d’une journée (9h30 – 17h)Dates :
En 2015: 22 janvier, 20 mars, 4 juin, 8 octobre, 10 décembre.            En 2016 : 25 mars, 2 juin, deux dates restent à fixer.Participation  financière: Aucune participation n’est demandée car cette action entre dans nos missions de CNRHR Robert Laplane. Une convention de formation est signée avec la direction de l’ESMS partenaire.Lieu : au Laplane Formation – Centre National de Ressources pour les Handicaps Rares – 33 rue Daviel – 75013 Paris