Depuis de nombreuses années, le CNRHR Robert Laplane anime différents groupes de travail et de formation inter-établissements sur des problématiques de handicap rare.

Ils réunissent des professionnels venus de toute la France. Ils ont lieux dans nos locaux à Paris aujourd’hui, mais nous envisageons de pouvoir en proposer en région également avec l’appui des équipes relais et des établissements partenaires.

1-Groupe de formation des professionnels sourds aux troubles associés :

Cette formation est animée depuis de nombreuses années par Madame Agnès VOURC’H (orthophoniste, linguiste) directement en Langue de Signes Françaises. Chaque session de formation a une durée de 3 ans. 2 sessions simultanées par an. 10 demi-journées par année scolaire.

Elle est destinée à des professionnels sourds signant travaillant auprès d’enfants sourds avec troubles associés donc principalement aux professionnels sourds intervenant dans les SEHA (éducateurs en LSF, enseignants en LSF, Aides Médico-Psychologique, assistantes maternelles…).

Tout au long du cursus, l’étude de cas cliniques permet de soutenir et d’enrichir l’apport théorique et les réflexions pédagogiques. Ces cas cliniques, apportés par les participants, à travers des séquences vidéos, sont essentiels dans le cadre de cette formation.  Lire la suite

 

 

2-Groupe des psychomotriciennes des ESMS :

Un groupe existe depuis de nombreuses années. Il est animé par Elisabeth Lasserre, neuropsychologue et adjointe de direction.

Ce groupe qui réunit des psychomotricien(ne)s débutant(e)s auprès d’enfants sourds et des psychomotricien(ne)s expérimenté(e)s a pour objectifs essentiels  une mutualisation des pratiques et un partages des connaissances. Les échanges et présentations mutuelles permettent au travers d’illustrations cliniques ou de travaux par  thèmes , de mieux appréhender l’intrication des troubles associés à la surdité avec les conséquences de celle-ci ainsi que les façons d’y remédier.  La réflexion porte également sur l’adaptation des situations de test et la pratique concrète des épreuves.

Cinq  journées de travail  par thème sont envisagées en 2016.  Lire la suite
 

3-Groupes de travail entre partenaires spécialistes des troubles du langage de l’enfant, en Ile de France :

Ce groupe animé par Mme Elisabeth LASSERRE adjointe de direction et neuropsychologue existe depuis 2006. . Il regroupe en moyenne 8 professionnels de 4 ESMS d’Ile de France : Directeurs(trices), Cadre socio-éducatif, Chef de Service, Enseignants, Médecins, Psychologues, Orthophonistes. Ce groupe a pour objectif le partage et le transfert de connaissances à partir de cas cliniques ainsi qu’un développement du réseau. Ce groupe n’a pas repris en 2015 et nous sommes en réflexion pour proposer un groupe de travail au niveau national ou régional.

 

 

4-Groupes de travail des médecins d’ESMS :

Ce groupe est animé par Mme Jeanne Cousin médecin chef d’établissement et Mme Elisabeth Charrière médecin ORL. Il a démarré en septembre 2014. Devant le nombre de participants inscrits, deux groupes ont été mis en place. Un seul a commencé en octobre 2014. L’autre est programmé début 2015. L’objectif principal est de former les médecins à la démarche diagnostique auprès des jeunes sourds avec des déficiences associées.

Des médecins d’établissements : ORL, généralistes, pédiatres, en provenance de toute la France composent ce groupe.

 

 

5-Groupes de travail de psychologues d’ESMS :

Ce groupe animé par Mme Audrey Constant neuropsychologue a débuté en janvier 2015. Il regroupe des psychologues cliniciennes de notre réseau de partenaires ESMS et établissement du champ du sanitaire qui souhaitent s’initier à la neuropsychologie pour mieux comprendre les difficultés rencontrées par certains jeunes sourds.  Lire la suite

 

6-Séminaire comptine

Depuis de nombreuses années, le CNHR R. Laplane organise une formation en direction des professionnels sourds qui interviennent auprès d’enfants sourds, notamment ceux avec déficiences associées.
Au cours de cette formation, sont abordés de façon approfondie le développement du langage normal et pathologique, les troubles du langage,  et les conditions de son acquisition tant pour l’enfant sourd que pour l’enfant sourd avec troubles associés.
L
es réflexions autour de cette « pédagogie du langage » nous ont amenés à préciser et insister sur l’importance de la prosodie en langue orale bien sûr mais également en langue des signes. Lire la suite