Participation à des travaux de recherche

Dans le cadre du Projet MEDIA+/ERASMUS+, le Centre de ressources Robert Laplane s’est rapproché du Laboratoire de Psychologie et Ergonomie Appliquées (LaPEA), rattaché à l’Université Paris Descartes, pour y inclure également la réalisation d’un travail doctoral.

L’objectif principal est d’aboutir à l’élaboration d’un référentiel de compétences spécifiques aux professionnels et aux aidants français accompagnant des jeunes atteints de surdité en situation de handicap rare.
Le Laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie Appliquées (LaPEA) s’appuiera sur ce travail doctoral afin d’identifier, d’une part, les compétences identiques aux professionnels et aux aidants des pays européens partenaires et, d’autre part, de relever les spécificités culturelles et organisationnelles propres à chaque pays.

PROJET DE THÈSE : CONTEXTE

La société doit constamment faire face à de nouveaux cas complexes de situations de handicap.

Les professionnels qui exercent auprès de ce public disposent de compétences techniques et disciplinaires acquises lors de leur formation mais ne disposent d’aucune spécialisation liée à ces situations spécifiques. Les aidants familiaux, quant à eux, doivent, au quotidien, faire face à des situations auxquelles ils ne sont pas préparés.

Confrontés à ces situations critiques, les professionnels et les aidants doivent s’adapter et apprendre par eux-mêmes s’ils souhaitent acquérir les compétences spécifiques nécessaires. Ainsi, ces professionnels et ces aidants possèdent souvent des compétences variées issues de leurs différentes expériences. Or, il devient urgent de repérer, d’identifier et de formaliser les bonnes pratiques afin qu’elles puissent servir de référence et bénéficier au plus grand nombre.

PROJET DE THÈSE : OBJECTIF GÉNÉRAL

Nous souhaitons proposer un référentiel de compétences transdisciplinaires qui soit un outil pertinent pour contribuer à l’amélioration, à l’harmonisation et à la diffusion des bonnes pratiques.

Cet outil aurait également vocation à créer des repères communs et à fédérer un corps professionnel. Par ailleurs, un référentiel de compétences permet aux centres de formation d’ajuster leurs enseignements à destination des professionnels et des aidants, afin d’être au plus juste du travail réel que représente l’accompagnement de ce jeune public aux profils complexes.

Une formation adaptée favorisera de façon indirecte le développement des compétences, le bien être et l’autonomie de ces enfants, notamment par l’accès à la langue et à la communication. Notre objectif est de faire de ce référentiel un « instrument de développement des pratiques » (Leontiev, 1984).

NEWSLETTER

Gardons le contact,
restez informés !

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir régulièrement nos derniers articles d'actualités et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.