Le projet de création d’un Centre National de Ressources pour les Handicaps Rares (CNRHR), au bénéfice d’enfants et adolescents sourds avec déficiences associées et d’enfants présentant des troubles graves et complexes du langage avec ou sans déficiences associées a été présenté au CNOSS en 1997 par le président de la Ligue Fraternelle des Enfants de France, M. Jean Morin et par le Dr Monique Dumoulin. Cette dernière était alors médecin directeur du Centre pour Enfants pluri-handicapés, qui est géré par la même association et situé à Paris, dans le XIIIème arrondissement.

Le CNRHR Robert Laplane a ouvert en 1998 en même temps que deux autres Centres nationaux de ressources pour les handicaps rares : Le CRESAM à Poitiers pour les personnes dites « sourdaveugles » et La Pépinière à Loos Les Lille pour les enfants atteints de déficiences visuelles avec des troubles associés.

Ces trois Centres sont restés expérimentaux jusqu’à la publication de l’arrêté de juillet 2010.

Cet arrêté a fait suite au rapport d’évaluation externe des 3 Centres Nationaux par l’ANESM, qui reconnaissait la qualité et l’intérêt du travail accompli par les trois équipes. Parallèlement, cette évaluation a mis en évidence la nécessité de faire mieux connaître et diffuser à l’échelle nationale, les savoirs et savoir-faire acquis, sans pour autant cesser de répondre aux demandes individuelles de plus en plus nombreuses.

 


Plaquette du CNRHR Robert Laplane

 


Version Anglaise de la plaquette CNRHR Laplane